Apnée cover

***TÉLÉCHARGER LE DOSSIER DE PRÉSENTATION***



Trois ans après le renversant Cri des Fourmis, le puissant trio iAROSS se renouvelle encore pour arpenter de nouveaux territoires...
Du minuscule au MAJUSCULE (et inversement), il a pris le temps de poser un regard neuf et augmenté sur son époque en manque de souffle.
Avec des accents électro et une forme de transe douce offerte en écrin aux textes écrits et portés par Nicolas Iarossi, Apnée est une superbe respiration.
Un exercice de pleine conscience qui peint le monde à grands coups de plongées poétiques !



iAROSS, un nom qui sonne pour ce trio bien incarné !
Un nom qui raccourcit celui de Nicolas iarossi, mais qui l’augmente en un groupe...
Un point de rencontre et de fusion entre trois styles : rock, jazz, chanson française et slam. Un son fluide, limpide, évident, reflétant des influences multiples.
C’est avec ce mélange très particulier que les Montpelliérains se sont déjà̀ fait remarquer avec leur précédent album, Le cri des fourmis, Coup de cœur de l’Académie Charles Cros.
Avec Apnée, écrit et composé pendant deux ans, iAROSS a pris le large, pour revenir avec cette envie de morceaux plus bruts, plus immédiats.
Dans cette époque du « tout synthétique », de «l’absolument superficiel », un besoin intense de se reconnecter au réel s’est imposé.
Les textes sont jalonnés par deux ans d’impressions photographiques :
Faits de sociétés (En marche, L’incendie) la découverte de l’univers de James Gray (La Nuit nous appartient), l’introspection pure (Demain), mais aussi et toujours la poésie, qui se fait la passerelle entre les êtres humains.
La reprise de Léo Ferré, La Mémoire et la mer, est aussi une volonté́ de transmission poétique et politique, tant ses mots n’ont jamais été aussi actuels et indispensables qu’aujourd’hui.
En termes de références, on peut chercher le grain de Babx, la profondeur des sols pensés et portés par Allain Leprest, la délicatesse efficace de Dominique A,. Le versant musical pose le décor dans le même sens.
À eux trois, ils composent et tissent du solide, entre le violoncelle et la basse de Nicolas Iarossi, la guitare et les claviers de Colin Vincent, les percussions de Julien Grégoire.
L’organique poétique est irradié par les additifs synthétiques apportés par ce dernier arrivé dans la bande.
Le power trio prend ici un nouveau tour !
Avec ce nouvel album, iAROSS trouve un exutoire à l’apnée des temps modernes.
Ce que son titre énonce clairement, c’est qu’il a été pensé dans sa globalité́. Il n’est pas éponyme d’une de ses chansons. L’attention à l’image est plus que sensible : celle de l’album avec cette peinture en pochette, ou celle du live avec une nouvelle approche sur la scénographie et les lumières.

Amaury Rullière & Nicolas Iarossi
Paroles : Nicolas Iarossi sauf « La mémoire et la mer » (Léo Ferré)

Musiques : iAROSS (Nicolas Iarossi, Colin Vincent, Julien Grégoire)
Nicolas Iarossi :Chant, violoncelle, basse
Colin Vincent : Guitare électrique, piano rhodes, synthés
Julien Grégoire : Batterie, machines, percussions

Enregistrement : Florian Vincent Studio Le mirador // Corconne

Mixage : Florian Vincent et iAROSS

Mastering : Benjamin Savignoni // Translab studio

Peinture : Jesse Reno

Artwork : Fabienne Chemin

Photographie : Tanguy Soulairol (Cahuate milk)

Invités :
Caroline Sentis // Barbarie , Une fleur
Trio Zéphyr // La nuit nous appartient
Guillaume Gardey de Soos // Ni pour eux ni pour dieu, Demain, Vent fou
Joan Eche Puig // Pantins, Barbarie, Ni pour eux ni pour dieu
Production : Label Folie
Tour : Label Folie
Christophe : +33 6 61 54 40 29 - tour@labelfolie.com
Camille : +33 6 19 67 45 04 - diff@labelfolie.com
Edition : Éditions Raoul Breton
Pacôme : +33 1 48 24 53 64 - editions@raoulbreton.com
Presse : Math Promo
Mathieu Artaud (radio, TV) : +33 6 77 07 49 87 - math@mathpromo.com
Julien Oliba (presse, web) : +33 6 22 27 14 30 - julien@mathpromo.com

Partager